tisanes bienfaits
2 novembre 2019

6 plantes à consommer en tisane pour se faire du bien

Disponibles au rayon tisanes des magasins bio, dans certaines épiceries en vrac, dans votre jardin si vous avez la chance d’en avoir un, ou même au bord des champs, des rivières ou des sentiers de randonnée si vous savez les reconnaître et les sélectionner … Les plantes consommées en tisane sont une alternative santé accessible à tous et aux multiples bienfaits, mais encore faut-il savoir comment les utiliser !

LA TISANE DE MAUVE

La plante au double effet kisscool : respiratoire et digestif

Bienfaits de cette tisane :

  • Respiratoire : la tisane de fleurs de Mauve adoucit les voies respiratoires irritées. Utile donc en cas de bronchite, trachéite, toux persistante, … A consommer seule ou en association avec des fleurs de Sureau noir et des feuilles de Plantain lancéolé à parts égales pour renforcer son effet.
  • Digestif : elle adoucit aussi les muqueuses des organes digestifs ! Utile cette fois en cas de constipation, diarrhée, gastrite, … A consommer seule ou en association avec des feuilles de Guimauve et de Romarin à parts égales.

Son petit plus : convient aussi bien aux petits qu’aux grands, et aux femmes enceintes.

Utilisation : 1 cuillère à café bombée dans une tasse à recouvrir d’eau bouillante. Laisser infuser 5 à 7 mn environ. Consommer 2 à 3 tasses par jour.

LA TISANE DE FENOUIL

Souvent mal aimé, et pourtant… !

Bienfaits de cette tisane :

  • Carminative et antispasmodique digestive : ses graines soulagent les ballonnements, crampes abdominales, coliques, … Sensation de lourdeur après les repas ? Alors vous allez peut-être finir par aimer le fenouil 😉
  • Ses graines favorisent la montée de lait chez les mamans qui allaitent : 1/2 cuillère à café par tasse, 3 fois par jour pendant 3 semaines.

Son petit plus : on l’utilise aussi en cuisine… Ou en version huile essentielle, avec les mêmes vertus que la tisane ! En cuisine, cru ou cuit, il parfume les plats avec son goût anisé (on aime ou on déteste !) et renferme un paquet de vitamines et une bonne dose de fibres et protéines.

Utilisation : après le repas, verser une cuillère à café de graines séchées dans une tasse d’eau bouillante et laisser infuser 10 mn.

! A utiliser avec précaution chez les personnes avec antécédent (personnel ou familial proche) de cancer du sein ou de la prostate. Spécifique huile essentielle : pas pour les femmes enceintes et allaitantes sauf avis médical, ni les enfants.

LA DECOCTION DE BARDANE

LA plante de la peau

Bienfaits de cette décoction :

  • Sa racine est la référence en phyto pour assainir la peau : boutons, acné, eczéma, psoriasis, orgelet, … Sa décoction peut se boire à raison de 2 à 3 tasses par jour ou s’appliquer directement sur la peau en compresse aux endroits concernés 1 à 2 fois par jour.
  • Elle a également un effet hypoglycémiant qui la rend intéressante en prévention du diabète.

L’info en plus : avec son effet détox elle peut accélérer la sortie des boutons dans un 1er temps… Avant de régresser et disparaître. Bien choisir son timing pour débuter la cure 😉

Utilisation : comme une utilise une partie dure de la plante (la racine), il faut la faire bouillir (décoction), contrairement aux parties fragiles (feuilles, fleurs, …) qu’on fait seulement infuser. Pour 2 tasses de décoction : porter à ébullition 1 cuillère à soupe de racines de Bardane dans un peu plus de 500 ml d’eau. Maintenez à feu très doux pendant 10 mn.

Déconseillée chez la femme enceinte et allaitante. Avec précautions chez la personne diabétique.

LA TISANE DE THYM

La plante incontournable de l’hiver !

Bienfaits de cette tisane :

  • Puissant antibactérien et antiseptique, plus spécifiquement de la sphère respiratoire : nez qui coule, gorge douloureuse, toux, … Dès les 1ers signes d’un rhume ou d’une bronchite, consommer une infusion de thym 2 à 3 fois par jour pour les empêcher de s’installer et booster votre immunité !
  • Apprécié des asthmatiques, chez qui il aide à dégager les voies respiratoires et à calmer les quintes de toux.    

Son petit plus : pour dégager le nez, on l’utilise aussi en inhalation ! On respire pendant 10 mn directement au dessus de l’infusion de thym, ou au dessus d’un bol d’eau bouillante dans lequel on a versé 2 gouttes d’huile essentielle de thym à thujanol (à ne pas confondre avec l’HE de thym à thymol ou thym à linalol !)

Utilisation : prenez une branche de thym frais ou séché, ou verser 1 cuillère à café de feuilles de thym dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser 10 mn. Attention il peut devenir un peu âcre s’il infuse trop ou s’il refroidit : on le prépare minute ou on le conserve dans un thermos bien au chaud ! Et si même comme ça on n’est pas fan du goût, on peut tricher avec un jus de citron et un peu de miel !

LA TISANE DE ROMARIN

Le tout-en-un de la phyto

Bienfaits de cette tisane :

  • Excellent détoxifiant pour le foie : pour tonifier la digestion au quotidien, ou en cure de détox sur 2 ou 3 semaines.
  • Anti-inflammatoire et antidouleur : notamment contre les inflammations neurologiques… d’où son aspect protecteur contre les maladies neurodégénératives, comme Alzheimer. Mais aussi contre les inflammations d’origine allergique … d’où son intérêt pour calmer les rhinites et conjonctivites allergiques par exemple.
  • Son côté hypoglycémiant le rend intéressant en prévention du diabète.
  • Selon certaines études il pourrait aussi agir en prévention des cancers, notamment de la prostate, du sein, du côlon, du foie.

Son petit plus (au cas où vous n’êtes pas déjà convaincu par tout le reste) : en cuisine, pour les amateurs de viande ou de poisson grillé ou cuit au barbecue, le romarin limite la formation des composés cancérigènes ! Rajoutez quelques branches de romarin à votre viande, dès le début de la cuisson, pour la parfumer et vous protéger !

Utilisation : 1 cuillère à café de feuilles de romarin dans 1 tasse d’eau bouillante, à infuser 10mn. 1 tasse par jour en entretien, et jusqu’à 3 tasses par jour en cure de détox.

Si vous souffrez de calculs rénaux ou biliaires, ou si vous êtes une femme enceinte ou allaitante, limitez la consommation de romarin à la cuisine. 

LA TISANE DE PISSENLIT

Quand on ne sait pas par où commencer, avec lui on ne peut pas se tromper !

Bienfaits de cette tisane :

  • Diurétique : il stimule l’élimination des toxines par les reins. Bon à savoir en cas de rhumatismes, de goutte, ou en prévention des infections urinaires par exemple !
  • Dépuratif : il stimule la production et la sécrétion de bile, et ce faisant il facilite la digestion et s’avère utile en cas de constipation, tendance aux hémorroïdes, acné, eczéma, …

Son petit plus : c’est la 1ère plante à laquelle je pense quand on me parle de constipation. Dans ce cas on privilégie les racines séchées à préparer en décoction et à consommer à raison de 3 tasses par jour.

Utilisation : pour les feuilles qui ont particulièrement un effet diurétique, faire infuser pendant 10 mn 1 cuillère à café dans une tasse d’eau bouillante. Elles peuvent aussi être consommées fraîches en salade, mais leur action est plus efficace en infusion. Pour une action plutôt dépurative (foie, digestion), on utilise alors les racines. Mais on peut aussi mélanger les 2 !

Ne pas utiliser en cas de grossesse ou allaitement. Avec précautions et sur avis d’un professionnel en cas de maladie cardiaque, rénale ou de la vésicule biliaire et de traitement anticoagulant ou de prise de médicament diurétique.

#tisanes #infusions #plantes #bienfaits #sesoignerparlesplantes #phytothérapie #romarin #bardane #thym #fenouil #pissenlit #mauve #naturopathe#naturopathenantes #naturopathie