cure détox foie
29 août 2021

Cure détox : comment et pourquoi chouchouter son foie ?

De nos jours, nous avons souvent tendance à nous concentrer sur ce qui est visible. Les ressentis passent au second plan, au profit de l’apparence et du résultat. Pourtant, nos conditions physique et psychologique reflètent notre état intérieur. Contrairement au mental, le corps ne ment jamais ! Problèmes de peau, dépression, douleurs chroniques, prise ou perte de poids rapides…toutes ces choses ne sont que des symptômes de causes plus profondes, qui prennent racine dans nos organes. Parmi eux : le foie, l’un des six organes vitaux. Dans cet article, je vous explique son rôle, l’impact qu’il a sur la santé, et vous donne des pistes pour en prendre soin.

Le rôle du foie dans l’organisme

Très volumineux, le foie pèse environ 1,5 kilo chez l’adulte et mesure en moyenne 28 cm de large sur 16 cm de haut ! Il se situe dans la partie supérieure droite de la cavité abdominale, sous le diaphragme et au-dessus de l’estomac, qu’il recouvre partiellement. Il possède d’innombrables vaisseaux sanguins, d’où sa couleur rouge/brun assez foncée. Le foie est d’ailleurs le filtre et le régulateur de notre composition sanguine. C’est aussi l’un des rares organes capables de se régénérer naturellement. Ses multiples fonctions sont essentielles à notre corps :

  • Fonction digestive : Il fabrique la bile qui permet de digérer les graisses que nous ingérons et de transporter les résidus à éliminer vers l’intestin.
  • Fonction métabolique : Il transforme, stocke et libère les nutriments au gré de nos besoins énergétiques. Par exemple, il dégrade les acides aminés et produit l’albumine (protéine essentielle au transport des molécules, des médicaments, des hormones, du fer, du cuivre, etc.). Il fabrique aussi des lipoprotéines qui permettent le transport des graisses dans l’organisme. Le foie régule également notre taux de glycémie dans le sang puisqu’il emmagasine le glucose, sous forme de glycogène, pour nous le délivrer au moment opportun. Il produit également le fibrinogène, indispensable au processus de coagulation. En bref, il est responsable de l’équilibre de notre circulation sanguine et de sa composition.
  • Fonction immunitaire : C’est l’un de nos trois filtres antimicrobiens internes, avec la rate et les ganglions lymphatiques. Le foie combat les substances nocives qui menacent l’organisme. Il contribue aussi à limiter les inflammations.
  • Fonction d’épuration et élimination : Il détruit et transforme les cellules et substances toxiques pour les rendre inoffensives, avant de les éliminer vers les selles ou les urines. Deux principales catégories de toxines sont filtrées par le foie : les xénobiotiques (métaux lourds, alcool, médicaments, additifs alimentaires, pollution…) et les toxines endogènes (acide lactique, ammoniac, hormones…).

Les conséquences possibles d’un foie malmené

Les symptômes possibles de troubles fonctionnels du foie :

  • Fatigue inhabituelle
  • Sauts d’humeur, déprime
  • Réveils nocturnes réguliers, notamment entre 2h et 3h du matin
  • Teint ou blanc des yeux jaunâtres
  • Problèmes de peau (sécheresse, acné, rosacée, taches foncées…)
  • Mauvaise haleine
  • Mauvaise circulation sanguine (hématomes, phlébites superficielles…)
  • Tendinites chroniques ou problèmes articulaires
  • Urines foncées ou selles claires
  • Constipation ou diarrhées chroniques
  • Digestion difficile des repas gras et de l’alcool
  • Ballonnements, ventre gonflé

Certaines personnes présentent des troubles hépatiques pathologiques. Le suivi médical est alors impératif, bien qu’il puisse être complété par des méthodes naturelles. Des maladies graves peuvent se déclencher à cause d’un dysfonctionnement du foie, lié à un surplus de toxines (alcool…), à un virus, ou à une anomalie génétique : cirrhose, hépatites B et C, stéatite hépatique, cancer du foie, etc.

Ces signaux ne sont pas systématiquement des symptômes de dysfonctionnement du foie, mais lorsqu’ils sont inhabituels ou si vous en cumulez plusieurs, ils méritent votre attention. En cas de doute, consultez votre médecin traitant.

3 pistes pour soutenir son foie naturellement

Dans ce paragraphe, je vous donne quelques clés pour soutenir votre foie naturellement. Chaque plante / huile essentielle / nutriment cité possède ses propriétés, ses précautions et contre-indications que nous ne citerons pas systématiquement ici. Soyez prudents avant de les utiliser et demandez l’avis d’un professionnel : consultez un naturopathe certifié.

Le printemps est la saison du renouveau. Selon la médecine chinoise, c’est précisément là que le foie se régénère le plus. Sans le brusquer, il est important de le soutenir dans ce processus naturel. Pour ménager son foie, il convient d’avoir un mode de vie sain. Les premiers réflexes à adopter sont donc l’hydratation, l’alimentation équilibrée et l’activité physique régulière. À cela s’ajoutent quelques conseils spécifiques qui vous permettront aussi de retrouver une meilleure vitalité.

1 — Détoxifier son foie grâce à l’alimentation

C’est le premier facteur sur lequel agir en privilégiant une alimentation de saison, riche en fruits et légumes crus. Et oui, la nature est bien faite et nous prodigue, d’elle-même, ce dont notre corps a besoin à chaque période de l’année. Afin de limiter l’exposition aux toxines, préférez une alimentation bio et évitez les plats industriels.

Quelques aliments amis du foie :

  • L’artichaut : facilitation de la production de bile, élimination, et régénération hépatique
  • Le radis noir : actions détoxifiante et drainante sur le foie et la vésicule biliaire
  • Les graines germées : nombreux micronutriments et aide à la digestion
  • Le curcuma : détoxification du foie et effet anti-inflammatoire naturel
  • Les probiotiques : amélioration de la flore intestinale et meilleur confort digestif

Les aliments et boissons à consommer avec modération :

  • Plats industriels transformés
  • Produits laitiers et graisses animales
  • Sucres raffinés
  • Alcool et sodas
  • Tabac (à bannir)

Le jeûne est un autre moyen de prendre soin de votre foie. En mettant le système digestif au repos, il se nettoie naturellement. L’effet détox se fait ressentir rapidement. Plusieurs types de jeûnes existent, consultez un professionnel de la nutrition avant de vous lancer.

2 — Détoxifier son foie grâce aux plantes

La phytothérapie, lorsqu’elle est utilisée à bon escient, permet d’agir en douceur sur l’organisme et prévient, entre autres, la dégradation du foie :

  • Ortie, Pissenlit, Piloselle, Chlorella, Tilleul : plantes purifiantes
  • Le Romarin : soutient le travail du foie et la production de bile
  • Le Chardon-Marie : encourage le drainage et la détoxification du foie
  • Le Desmodium : agit comme anti-inflammatoire et aide les cellules hépatiques à se régénérer

3 — D’autres astuces pour soutenir son foie

  • Le foie a besoin d’être maintenu à une température d’environ 40°. Vous pouvez donc poser une bouillotte sur votre foie, le soir après le repas, afin de digérer plus facilement.
  • Les huiles essentielles d’aide à la digestion (Citron, Menthe poivrée, Romarin à Verbénone *) peuvent aussi servir. Pour utiliser avec efficacité et en toute sécurité les huiles essentielles, demandez conseil à un professionnel.
  • L’ostéopathie peut favoriser le drainage du foie et l’assouplissement de son environnement direct. Une meilleure structure mécanique et une circulation des fluides optimale peuvent améliorer sa physiologie.
  • La peau est notre plus grand organe, tout ce qu’elle absorbe doit ensuite être traité par le foie. L’utilisation de cosmétiques naturels permet de limiter l’exposition aux substances nocives.

* Citrus limon, Mentha x piperita, Rosmarinus officinalis verbenoniferum

Le naturopathe n’est pas un médecin et ne pose pas de diagnostic. Les conseils donnés par votre naturopathe ne remplacent pas une consultation médicale, mais ils peuvent être un complément idéal.


Cet article est le fruit dune collaboration avec Emeline Lécuyer

Rédactrice web spécialisée dans les contenus green et bien-être, je suis diplômée en webmarketing, mais surtout engagée dans un mode de vie plus responsable et plus sain. Je n’utilise moi-même que des produits naturels au quotidien. J’ai d’ailleurs lancé mon propre blog : emelineversiongreen.com sur lequel je parle – entre autres – de cette thématique. Vous l’aurez compris, je suis une passionnée de rédaction et de solutions naturelles. C’est donc avec grand plaisir que j’aide Manon à alimenter son site web, pour vous fournir des conseils et informations sur divers sujets, autour de la naturopathie. Pour toute question, n’hésitez pas à me contacter !


Sources :